Meneger:Cadic J.-M. - Ur person a eskopti Guened e lar kenavo d'e bobl e amzer er Revolusion - RBV,1901 (T1).djvu

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche

Cadic J.-M. - Ur person a eskopti Guened e lar kenavo d'e bobl e amzer er Revolusion - RBV,1901 (T1).djvu

Titl Ur person a eskopti Guéned e lar kenavo d'é bobl é amzér er Révolusion
Oberour Yann-Vatelin Kadig
Troer
Aozer
Bloavezh embann 1901
Embanner Revue de Bretagne
Chomlec’h Gwened
Mammenn djvu
Araokaat Da vezañ gwiriekaet
Levrennoù
Pajennoù

Noten gant J.-M. Cadic, pajenn 317 :

Mais, quel que fut le mode d’expulsion des prêtres catholiques et d’installation des intrus dans chaque paroisse, il est facile de comprendre qu’il dut, à chaque fois, provoquer des scènes de douleur impossibles à décrire.

Une de ces scènes a été cependant exprimée dans un chant ou complainte qui est presque oubliée dans nos campagnes. Cet oubli est facile à comprendre, si l’on veut tenir compte des événements malheureux qui ont bouleversé la France et surtout la Bretagne pendant près de dix années. Cette complainte a dû être composée à l’époque même de l’expulsion des bons prêtres et chantée pendant quelque temps dans les familles chrétiennes. Or, on sait combien le contre-coup des malheurs de la France s’est fait sentir dans chaque famille bretonne pendant la période révolutionnaire.

Nous avons été assez heureux pour recueillir cette complainte de la bouche d’un vieillard, né sous la Révolution et mort depuis une vingtaine d’années, à l’âge de 82 ans. Il nous assurait qu’il la tenait de ses parents qui avaient traversé les jours malheureux de la Révolution et avaient été témoins du départ des bons prêtres.

Nous donnons cette Complainte telle que nous l’avons recueillie, sauf pourtant quelques corrections de style et de rythme presque insignifiantes.