Kaozeadenn oberour:Jakez Riou

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Danevelloù[kemmañ]

Sur les 15+1 nouvelles recensées ici de Jakez Riou,

  • les 2 premières, éditées par Buhez Breiz en 1923 et 1924, n'ont apparemment pas été rééditées
  • la 3ème, éditée par Emglev Sant Iltud en 1925, n'a pas apparemment pas été rééditée
  • les 12 suivantes, publiées dans Gwalarn de 1928 à 1941, ont été rééditées en peurunvan par Al Liamm en 1957 (apparemment sous deux formes, dans la revue Al Liamm nn 60 et sous la forme d'un recueil bleu Geotenn ar Werc’hez ha danevelloù all)
  • certaines (mais lesquelles ?) ont été réditées par Skrid ha skeudenn en 1934 sous forme d'un recueil Geotenn ar Werc'hez
  • certaines (mais lesquelles ?) ont été réditées en skolveurieg par Emgleo Breiz en 1957 sous forme d'un recueil Geotenn ar Werhez
  • une 16ème, avec Youenn Drezen, a été publiée tardivement dans Al Liamm nn 75

Les 15 meneger des 15 premières sont disponibles sur Wikimammenn, chez différents éditeurs. Nous ne comptons ici ni An ti satanazet (romant berr), ni Troioù-kamm Alanig al Louarn (danevelloù diwar Goethe)


Orthographe[kemmañ]

Les textes originaux dans Gwalarn sont en KLT (Vallée 1908). Al Liamm en est le continuateur et les rééditions d'après-guerre sont en KLTG (peurunvan, 1941). Il ne s'agit pas réellement d'une modernisation ou unification d'un texte dialectal, mais d'une simple normalisation poursuivant l'esprit Gwalarn. Si ces textes ne sont pas conformes à la source Gwalarn, ils peuvent donc cependant être considérés comme authentiques (ce n'est pas comme réécrire le Barzaz Breiz en peurunvan). C'est cette version qu'on pourrait par exemple conseiller à un élève.

Parmi les "Gwiriekaet", deux textes sont ici proposés en KLT (Tan war c'horre Kemenez et Pec’hed marvel Gregor Kogan), conformément à la revue Gwalarn, les autres, issus de rééditions, sont normalisés en peurunvan, en particulier par Al Liamm.

Il conviendrait de le préciser, peut-être dans les en-têtes des textes ("texte conforme à la réédition 19.. par ..."), et dans les tables d'accès, pour que les lecteurs, enseignants... puissent choisir leurs textes en connaissance de cause.


Rééditions Al Liamm[kemmañ]

10 nouvelles disponibles ici proviennent d'une réédition Al Liamm de 1957, en peurunvan

Apostrophes et espaces dans les rééditions Al Liamm[kemmañ]

Concernant les espaces avant ou après les apostrophes dans les rééditions Al Liamm de textes venant de Gwalarn : Al Liamm avait pris l'initiative de formaliser les espaces précédant ou suivant les espaces selon le sens, c'est à dire souvent en conservant une espace après l'apostrophe si l'apostrophe remplace la dernière voyelle du mot précédent. Par exemple "N'*espace*on ket" plutôt que "n'on ket", pour bien montrer qu'il s'agit d'une contraction de "Ne on ket". Belle initiative, mais sans conséquence. Dans les versions proposées ici, nous revenons à un standard qui est d'une part celui utilisé actuellement, d'autre part celui utilisé dans la version originale Gwalarn, à savoir (à peu près) : "pas d'apostrophes isolées quand il s'agit d'une transition entre deux mots". C'est d'ailleurs la règle utilisée par les ocr qui ignorent la plupart des espaces associées aux apostrophes, ce qui fait que les relecteurs et vérificateurs peuvent généralement se contenter de laisser le texte tel qu'il apparaît après passage de l'ocr.

Espaces dans Al Liamm[kemmañ]

Par exemple, sur la nouvelle Anna Tregidi, nous avons rectifié comme suit :

  • d' o --> d'o
  • ’us --> ok (pour a-us probablement)
  • n’ hor bije --> n’hor bije
  • D’ an nebeutañ --> D’an nebeutañ
  • c’hwi n’oc’h --> ok (Al Liamm a oublié de rajouter une espace)
  • d’ ar gêr --> d’ar gêr
  • evit mont d’ ho kavout --> evit mont d’ho kavout
  • d’ ar c’hannerezed --> d’ar c’hannerezed
  • E-pad m’ edo --> E-pad m’edo
  • d’ ar gêr --> d’ar gêr
  • p’ edont --> p’edont
  • D’ an disterañ --> D’an disterañ
  • ’M --> ok
  • n' hoc’h eus ket --> n'hoc’h eus ket
  • N’ on ket --> N’on ket
  • N’ oc’h ket --> N’oc’h ket
  • N’ it ket --> N’it ket
  • N’ em eus ket --> N’em eus ket
  • n ’on ket --> n’on ket
  • n’ oa --> n’oa
  • n’ on ket --> n’on ket
  • p’ oa --> p’oa
  • n’ it ket --> n’it ket
  • n’ he doa --> n’he doa
  • d’ ar --> d’ar
Espaces dans Gwalarn[kemmañ]

Dans Tan war c'horre Kemenez, texte venant directement de Gwalarn non revu ou corrigé par Al Liamm, on trouve :

  • petra ’ dalveze
  • N’emañ ket
  • gwall-bell ’zo
  • d’ar gêr
  • evel m’o doa soñjet

Cela confirme que les élisions marquées par une apostrophe n'entraînent pas d'espaces, mais la question est encore posée de savoir comment traiter l'apostrophe remplaçant une particule (accolée au verbe qui suit, comme dans le 3ème exemple ou séparée par une espace comme dans le premier exemple ?) Je pencherais pour la suppression de l'espace. (--123azerty (kaozeal) 30 Meu 2012 da 23:06 (CEST))