Kabiten Rozanfaou

Eus Wikimammenn
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Kabitenn Rozanfaou.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 86-87)



Kabiten Rozanfaou


1. Version du Trégor.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Kabiten Rozanfaou ’lare,
War ar pont plenken, en Korle,
War ar pont plenken, en Korle


TRADUCTION. — Le capitaine Rosanfaou disait, — Sur le pont de planches, à Corlai (bis)

Chanté par Marguerite Philippe, Pluzunet.
Phono F. Vallée (Fac. des L., Rennes).


2. Version de Haute-Cornouaille.
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Kabiten Rozanfaou ’lare,
War ar pont plenken, en Korle :
« Teval e ’n noz ha glao a ra,
N’ gare den mont da verc’heta. »


TRADUCTION. — Le capitaine Rosanfaou disait, — Sur le pont de planches, à Corlai : — « Sombre est la nuit, et la pluie tombe, — Personne ne voudrait courir les filles. »

Chanté par Menguy et Léon, Carhaix.