Guyon Kere (Duhamel)

Eus Wikimammenn
Aller à la navigation Aller à la recherche

Oberennoù damheñvel pe handelvoù all zo ivez, gwelout Guyon Kere.

Rouart, Lerolle & Cie, 1913  (p. 84-85)



Guyon Kere


1. Version du Trégor.
Ar skridoù-sonerezh zo diweredekaet evit poent.


Tri den eus a barouz Plufur,
Maget er memeus avantur ;
’Sul ’r Zakramant, ma intentet,
’Keit ma oar en oferen bred.


TRADUCTION. — [C’étaient] trois hommes de la paroisse de Plufur, — Elevés dans les mêmes idées ; — Le dimanche du Sacrement (Fête-Dieu), comprenez bien, — Pendant qu’on était à la grand’messe …

Chanté par Maryvonne Bouillonnec, Tréguier.


2. Version de Haute-Cornouaille.
Ar skridoù-sonerezh zo diweredekaet evit poent.


Chanté par Menguy et Léon, Carhaix.